antonio-alvarez-poésie-infographiste

Poésie – avril 2016

LE SAVOIR EST UNE ARME

Un soir, à la fin du boulot,
Dans la buvette qui nous sert de crachoir,
Aménagée rouge cabaret, drink du soir,
Nous sommes là, à faire des jeux de mots.

La voix enflammée et le verbe haut,
Nous débattons sur les malheurs du monde,
Sur la vitesse des copros et des réseaux qui montent,
Plein d’images en têtes et le cœur gros.

Je rentre chez moi où ma dulcinée,
La clope au bec et la voix enrouée,
Belle comme une princesse dans sa pose fétiche,
M’annonce qu’elle s’en fiche et va se coucher.

Je saisi ma tablette et d’un clic bien senti
la sors d’une veille où elle s’était engourdie.
Dans l’errance numérique où mon regard se noie,
Parfois émerge une tête.
Sans chercher pourquoi et d’un simple coup de doigt,
Alors là je m’arrête.

Ce soir là, ce n’est pas une bouche
Que mon regard croisa mais une phrase
Quelques mots posés là, comme un convoi :

LE SAVOIR EST UNE ARME

C’était des cousins d’un site de hip-hop parisien
Qui l’avaient écrite et mis dans un refrain,
Dont la prose et les mots ne swinguaient pas très bien

Le dédain facile et le sourire taquin
Je me mis à pfffuter les lèvres serrées
Et d’une bille facile je déroulai ces mots :

Le savoir est une arme

que l’on devrait charger de nos plus belles intentions

Le savoir est une arme

qui peut tuer la raison

Le savoir est une arme

que l’on fait raisonner dans la cour de nos beaux édifices

Le savoir est une arme

drapée de funestes oraisons

Le savoir est une arme

destructrice de nos belles saisons

Le savoir est une arme

mais, tu laisses faire le temps et la rouille
et lorsqu’un jour tu dégaines
c’est alors qu’elle s’enraye
tu ne sais plus rien et t’as la trouille

Le savoir est une arme

la science est sa religion les larmes sont ses munitions
elle tue ! quand elle ne sais plus

Le savoir est une arme

que l’on ne cache jamais sous son veston
pas plus que dans son pantalon
les plus fous la montrent sans vergogne
les plus doux ne l’exhibent à personne

Le savoir est une arme

ceux qui savent sont les mieux armés
et de leurs savantes promesses
ils nous hissent du fond des gouffres
où nos pères prudents nous avaient cachés
pendant qu’ils tirent leurs balles de certitude
sous les yeux ravagés de la Reine Science
les oiseaux et le vent ont perdus leur latitude

Le savoir est une arme

qui tue ceux qui ne savent rien

Le savoir est une arme

qu’il faut laisser entre les mains des enfants

Le savoir est une arme

à mettre entre toutes les mains

Le savoir est une arme

qui se porte sans permis

Le savoir est une arme

posée là, sur la table de nuit

Le savoir est une arme

qui se retourne parfois contre soi

Le savoir est une arme

pour combattre l’ignorance
pour combattre nos peurs
pour combattre la mort
pour combattre la folie
pour combattre l’amour
pour combattre la solitude

Mais une arme ne sait pas

combattre l’ignorance
combattre nos peurs
combattre la mort
combattre la folie
combattre l’amour
combattre la solitude

Le savoir est une arme

qui ne s’achète pas en boutique

Le savoir est une arme

que l’on sort en société
pour défendre ses intérêts

Le savoir est une arme

que l’on peut sortir sous la menace

Le savoir est une arme

pour les tireurs d’élite
qui ont fait Bac plus huit

Le savoir est une arme

que l’on dissimule soudain
à l’annonce de l’idiot qui s’approche

Le savoir est une arme

si tu la charges en équations
un X de trop, un Z pas bien
alors tu peux tout faire péter
un 3 de plus, un 5 en moins
alors tu peux tout faire brûler
si tu la charges en émotions
un X de trop, un Z pas bien
alors ça peut te faire pleurer
un 3 de plus, un 5 en moins
alors ça peut te faire chanter

© Antonio Alvarez – avril 2016


PARTAGEZ L'ARTICLE